IMPORTANT !!!

Chères Clientes, Chers Clients,

De jour en jour, d’heure en heure, la pandémie du COVID-19 nous oblige tous à revoir notre manière de fonctionner et de vivre au quotidien. Il en va de notre sécurité à tous, la vôtre, la nôtre, et celle de toute notre communauté.

En ce qui concerne Viv’assur, en concertation avec tous mes collaborateurs, j’ai mis en place une nouvelle procédure de travail qui sera effective dès ce mardi 17 mars et jusqu’à nouvel ordre. En quoi consiste-t-elle ?

Viv’assur reste joignable par téléphone (087/76.03.00) ou par mail (info@vivassur.be) selon les horaires habituels : soit le lundi de 9h00 à 12h30 et du mardi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00. Nous vous demandons de privilégier au maximum ce mode de communication.

Une permanence physique est maintenue dans notre bâtiment selon les mêmes horaires. Toutefois, nous vous demandons de ne vous présenter à notre porte qu’après nous avoir au préalable téléphoné. Nous jugerons alors ensemble si un passage physique par notre bureau est vraiment nécessaire, ou si un autre moyen de communication peut s’y substituer.

La plupart des collaborateurs de Viv’assur presteront en télétravail : ils seront donc connectés à leur PC et leur téléphone depuis leur domicile, et pourront vous servir, gérer vos contrats, gérer vos sinistres, et répondre à toutes vos questions, et cela comme ils le font en temps normal.

Si une phase de Lock-out/Couvre-feu était imposée par les autorités prochainement, notre bureau serait alors physiquement fermé. Nous serions alors tous en télétravail, mais toujours joignables par téléphone et par mail selon les mêmes horaires qu’en temps normal.

Je suis convaincu que vous comprendrez la pertinence de ces nouvelles procédures, initiées pour le bien de tous.
Plus que jamais, nous sommes et restons à votre service et à votre écoute. Vous pouvez compter sur nous !

Et pour le reste, prenez soin de vous et de vos proches !

Barthélemy JENNIGES
Administrateur Gérant
b.jenniges@vivassur.be

RC administrateur

Administrateurs, dirigeants, gérants… Toute personne qui intervient dans la gestion d’une entreprise peut voir sa responsabilité engagée dans l’exercice de ses fonctions. Elle assume ainsi une responsabilité légale pour ses fautes éventuelles. Cette responsabilité est personnelle et peut viser son patrimoine en cas de plainte. D’où l’intérêt de se couvrir au moyen d’une assurance RC des administrateurs, souscrite par l’entreprise.

L’assurance responsabilité des administrateurs couvre les conséquences financières d’une faute professionnelle d’un administrateur ou d’un gérant d’entreprise. Elle n’est pas souscrite par un administrateur individuellement, mais par la société pour tous ses administrateurs de façon à éviter que l’un d’entre eux soit spécifiquement visé. Cette assurance n’est pas obligatoire. 

Les assurés 

Il peut s’avérer utile que non seulement les administrateurs en droit, mais aussi les administrateurs de fait, les travailleurs et même les époux et héritiers des assurés soient également couverts. De même que dans une structure de groupe, mieux vaut que les administrateurs des filiales soient également couverts. 

La période assurée

Seules les actions intentées au cours de la période assurée et la période de transition sont couvertes, quel que soit le moment où la faute a été commise – ses conséquences peuvent en effet n’être visibles que longtemps après. La période de transition est celle qui suit la cessation de la police (par exemple suite à la cessation de l’activité) et couvre généralement une durée de 5 ans, qui équivaut au délai de prescription en ce qui concerne les fautes des administrateurs. 

Les conditions

En principe, seules sont couvertes les actions civiles ou administratives concernant des fautes d’administrateurs ainsi que les frais de défense en justice, quelle que soit la personne à l’origine de l’action intentée. Certaines polices ne couvrent toutefois pas les actions en responsabilité intentées par la société elle-même. Toutes les fautes des administrateurs entrent en ligne de compte, pour autant qu’elles ne soient pas intentionnelles. Selon le secteur d’activité, des exclusions peuvent aussi être prévues. Mieux vaut y être attentif. Les actions intentées dans des pays comme les Etats-Unis peuvent également être exclues par certaines polices – ou justifier le paiement d’une surprime. 

La prime 

La prime est déterminée par la nature des activités et la situation financière de l’entreprise. Le nombre d’administrateurs est secondaire. Pour les PME, il existe des polices dont le montant s’échelonne de 1.500 à 3.000 euros par an.

 

 

Viv'assur SPRL

Rue de Franchimont, 1
4802 VERVIERS
FSMA 100880/A
N° entreprise 0886.024.229
Tél : 087/76.03.00 Fax : 087/76.03.09
info@vivassur.be

brocomfr